Le coton issu de l’agriculture Biologique

Une matière première saine, issue de l’agriculture Biologique, ne veut pas forcément dire que le produit final fabriqué avec cette matière première soit devenu sain en définitive.

En effet, un coton Bio ne signifie pas un peignoir Bio, un coton Bio ne veut pas dire forcément un vêtement Bio, ou même d’ailleurs un vêtement équitable avec des ouvriers correctement rémunérés… si la fabrication, la teinture et l’origine de la production restent les mêmes qu’avec un coton conventionnel non Bio !.

 

Alors si nous achetons des vêtements en coton Bio pour protéger notre épiderme de la chimie… c’est un peu raté… il faut regarder plus loin que le seul coton Bio.

 

C’est un peu comme si nous achetions du pain Bio, issu de farines Bio, mais pétri avec de la levure chimique, et bourré d’améliorants chimiques et autres enzymes pour accélérer le temps de fermentation…

C’est un peu comme si nous achetions de la charcuterie Bio, certes issue d’élevage Bio sans antibiotiques et respectant le bien être animal, mais conservée industriellement avec les additifs E 250 (nitrite de sodium) ou E 252 (nitrate de potassium) qui peuvent être transformés dans nos organismes  en nitrosamine, une famille de composés chimiques suspectés d’être cancérigènes…

Ou comme si nous achetions du sel Bio ou du riz Bio récoltés dans le delta du Rhône mais tellement pollués par son eau qu’il n’est d’ailleurs plus possible de commercialiser la pêche…

 

Il faut donc une cohérence globale pour connaitre un produit final dans sa globalité et regarder plus loin que le seul ingrédient Bio et le prix final.
Tout simplement en s’interrogeant sur la fabrication tant sur le point de vue de l’origine de la production, que sur la qualité environnementale de la production, sans oublier les conditions sociales, afin de se faire une opinion globale et de le consommer en toute connaissance de cause.

 

 

 

AQUANATURA travaille exclusivement la fibre naturelle de coton issue de l’agriculture Biologique certifiée,

et nos textiles contiennent, non pas 70 ou 95% mais 100% de pur coton Biologique.

 

Nos fabrications textiles respectent la Nature et les Droits de l’Homme, en suivant les protocoles des principaux référentiels internationaux d’écologie textile que sont Oeko-Tex 100 et GOTS (Global Organic Textile Standard),  et en intégrant des critères sociaux pour des productions responsables et écologiques qui garantissent :

 

1- l’origine Biologique du la culture du coton : le coton est cultivé sans pesticides de synthèse, sans engrais chimiques et sans OGM… : notre coton est récolté principalement en Turquie (nous évitons l’Inde qui a déjà eu il y a peu, de gros soucis de mélanges de graines de coton Bio avec des graines de coton conventionnel OGM non Bio)

2- une fabrication Écologique à valeur environnementale, de la filature à la confection : l’impact de la production est limitée sur l’air, l’eau, les sols, avec l’utilisation de teintures sans colorants azoïques susceptibles de libérer des substances présentant des risques cancérogènes, des blanchiments réalisés à l’eau oxygénée et non plus au chlore, des rejets de teinture traités en station d’épuration…

Les coloris sont solides aux lavages ménagers, nos bandeaux et cartelettes sont en carton recyclables, nos fils à coudre sont labellisés Oeko-Tex 100 sans substances nuisibles pour la santé, et nous minimisons nos gaz à effet de serre en faisant fabriquer nos textiles le plus près possible de chez nous avec des ateliers de production partenaires à taille humaine, et en transportant nos textiles par bateau ou par camion mais jamais par avion… quitte à livrer en retard…. : nos productions sont réalisées en Turquie et en France

3- une dimension sociale avec des productions respectueuses des principes fondamentaux des conditions de travail des Hommes : le travail des enfants est interdit tout comme le travail forcé , les salaires sont décents pour les exploitants et les salariés, et la liberté syndicale est présente dans les ateliers… : nos productions sont réalisées en Turquie et en France

 

Afin de nous assurer que nos livraisons de fils et/ou de produits finis soient conformes à ces référentiels, nous recevons de la part des ateliers de production partenaires les certificats de conformité (par exemple le « transaction certificate GOTS ») délivrés par des organismes de contrôle indépendants tels CCPB (Italie), CU (Pays Bas), ECOCERT (France), ou encore IMO (Suisse) pour chacune de nos livraisons.

 

 

 

AQUANATURA contribue également financièrement aux programmes français de recyclage et de traitement des déchets
issus des emballages (Eco Emballages – Citeo),

et des déchets issus des produits textiles d’habillement et du linge de maison (Eco TLC).

 

Ce sont nos gestes supplémentaires pour la Nature…pour faire notre part.

Nous déclarons tous les ans notre quantité d’articles textiles mis sur le marché, et nous payons notre redevance pour participer à l’amélioration de la collecte, du tri et du recyclage des déchets issus des emballages, et des déchets issus des produits textiles d’habillement et du linge de maison, satisfaisant en même temps aux obligations de l’article L 541-10-3 du code de l’environnement.

 

 

 

En définitive, pour nous AQUANATURA,

 

nous sommes convaincus que la philosophie Bio ne peut pas être qu’une Bio technique dépendante de cahiers des charges techniques, une Bio proie des multinationales avides de « greenwashing » qui cherchent à améliorer leurs images de marque, à valoriser au maximum leurs offres et à augmenter considérablement leurs marges financières, une Bio technique standardisée qui favorise les gros volumes de production et de vente avec sa course aux prix toujours plus bas et ses nombreuses dérives.

L’actualité nous révèle chaque jour que le beurre de cacao de nos chocolats est maintenant remplacé par de la matière grasse végétale, les plats cuisinés sont fabriqués avec du minerai de viande, les tomates sont cultivées toute l’année hors sols dans de la laine de verre et sous des serres chauffées (avec les déchets plastiques brûlés en fin d’utilisation et des ouvriers sous payés pour le travail des champs)…

 

Cette Bio intensive proposée par la grande distribution et les industriels de cette filière est littéralement marketée pour attirer le chaland en annonçant « un coton durable », « un coton naturel », « un coton raisonné », « un coton premium », « un coton responsable », une Bio dont on ne connait même plus les pays de production d’origine ni les conditions de travail des ouvriers !.

 

Au contraire, nous estimons qu’une philosophie Bio, naturelle et authentique, est la seule véritablement porteuse de valeurs de respect du vivant et de l’écosystème (sol, plantes, animal, humain), de transparence, est la seule façon de se nourrir et de s’habiller sainement avec un lien le plus court possible du producteur au consommateur pour éviter les intermédiaires inutiles.


La philosophie Bio naturelle et authentique, met en avant la biodiversité sous toutes ses formes, reste humaine pour savoir « qui fait quoi », garantit les origines de production, rémunère décemment les agriculteurs et les ouvriers qui se sont engagés par conviction à produire de la Bio de qualité, reste cohérente dans son mode de production et de distribution du champ de coton à l’armoire, et se base sur une logique à long terme, car c’est la seule qui pourra nourrir et habiller sainement, durablement et équitablement tous les habitants de notre planète sans la dévaster.

En choisissant la philosophie Bio naturelle et authentique, nous avons la garantie de consommer responsable d’un point de vue qualité aussi bien écologique que éthique, et d’avoir une cohérence globale sur les produits que nous achetons.

Elle est la seule qui respecte les travailleurs Hommes et Femmes, les consommateurs parents et enfants, et bien évidemment notre planète Terre, la Nature et ses saisons qui, elle d’ailleurs… nous procure tout quasi gratuitement !.

 

Translate